L'eau de mon bassin est verte, que faire ?

Sommaire

L'eau de mon bassin est verte, que faire ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'eau verte est due à la prolifération d'algues unicellulaires invisibles à l'œil nu. Leur présence nous empêche de bien voir les poissons et gêne surtout l'éclairement des plantes immergées profondes, mais n'est pas vraiment nocive pour la faune. Ces algues sont moins gênantes que les algues filamenteuses même si elles concurrencent les végétaux aquatiques pour la nourriture et la lumière. La présence des algues vertes est encouragée par l'ensoleillement et traduit un excès de nitrates souvent dû à un grand nombre de poissons, un manque de plantes aquatiques, des feuilles mortes qui pourrissent dans l'eau, bref, à un mauvais équilibre de l'écosystème du bassin.

La couleur de l'eau peut varier du vert clair vif au vert terne ou au vert brun avec une opacité plus ou moins importante selon la quantité d'algues microscopiques. En conséquence, on perçoit moins le fond du bassin et les poissons. Ces derniers deviennent moins familiers car avec une eau cristalline, ils s'habituent à voir les gens circuler autour du bassin et sont moins craintifs.

Cette fiche pratique vous explique que faire si l'eau de votre bassin est verte.

 

 

1. Choisissez une lampe UV

La lampe à UVC pour bassin est aussi appelée « stérilisateur pour bassin » ou « clarificateur à ultraviolets ». Elle émet les rayons ultraviolets de type C (UVC) de manière localisée. Elle est enfouie dans une gaine en quartz qui la protège et maintient une température de fonctionnement constante. L'eau circule entre la gaine en quartz et la carcasse en plastique noir ; seule l'eau qui circule devant les rayons est traitée et stérilisée.

Ces rayons invisibles à l'œil nu ont une longueur d'onde qui se situe entre 240 et 280 nanomètres. Ils sont naturellement émis par le soleil, mais sont habituellement arrêtés par la couche d'ozone de notre atmosphère. Ces rayons UVC ont un effet germicide (maximal à 265 nanomètres) qui détruit la membrane des cellules et le matériel génétique (molécules ADN et ARN).

La lampe agit sur les algues en suspension mais également sur les bactéries (parfois nocives), les virus, les champignons et autres petits organismes en suspension (plancton). La dose d'UVC nécessaire pour la destruction est 300 à 600 fois plus élevée pour les algues que pour les levures (champignons) ou les bactéries.

Avantages et inconvénients de la lampe UV

  • La lampe UVC a l'avantage de ne pas modifier la composition chimique de l'eau ni le pH comme le feraient d'autres produits. Elle ne gêne pas la reproduction et la croissance des alevins ni la présence d'animaux sauvages (grenouilles, titrons, libellules…).
  • Elle évite les mycoses et viroses printanières sur les poissons.
  • Elle assainit l'eau des piscines naturelles et des bassins chargés en carpes koï.
  • Certains modèles ont un témoin lumineux qui permet de contrôler l'efficacité de la lampe. D'autres possèdent une hélice qui nettoie le tube de quartz des particules et rend le rayonnement plus efficace.

Elle présente par ailleurs certains inconvénients :

  • Elle tue les bactéries libres en suspension dans l'eau, mais ce sont celles qui sont le moins actives au niveau de la filtration biologique.
  • La lampe UV ne détruit pas les algues filamenteuses.
  • Ces lampes ont un coût assez élevé (entre 100 et 4000 €) et doivent être changées régulièrement.
  • Les rayons UVC sont nocifs pour les yeux. Il ne faut jamais les regarder.

Choisissez la bonne lampe UV pour votre bassin

  • Préférez les appareils montés avec une lampe de type TL, dotée de 2 culots opposés (exemple UV Philips TL) plutôt qu'avec une lampe PLS ou PLL à double tube de verre pourvu d'une broche électrique sur un seul côté : à puissance égale, l'efficacité est moindre.
  • La puissance de la lampe doit être adaptée au volume du bassin et au nombre de poissons qui augmentent le degré de salissure de l'eau. La puissance moyenne est de 2 watts/m3 mais elle peut être :
    • abaissée à 1 watt/m3 si les poissons sont peu nombreux ou de faible taille, comme les gambusies ;
    • montée à 4 watts/m3 en cas de très forte densité de carpes koï.
  • Certains modèles sont équipés de starters électroniques (Aqualimpi UV-HF) qui permettent de doubler leur durée de vie pour des puissances comprises entre 11 et 55 watts.

2. Installez un stérilisateur si votre eau de bassin est verte

  • Placez la lampe en amont du filtre dont le rôle est de filtrer les particules et de détruire la matière organique (grâce à des bactéries). Sachez cependant que l'on procède ainsi par commodité. Dans l'idéal, il est préférable de l'installer en aval de la filtration car l'eau plus claire reçoit davantage de radiations. Intégrez la lampe dans le circuit de l'eau, avant ou après le passage dans le filtre, en sectionnant un bout de tuyau introduit dans l'arrivée et la sortie de la lampe. Si votre filtre intègre déjà une lampe UV, faites le montage selon le mode d'emploi.
  • Branchez la lampe, tout comme la pompe, à une prise électrique sécurisée. Sa tension nominale est de 220-240 V pour une fréquence de 50-60 Hz.
  • L'ajout dans le bassin de bactéries qui dénitrifient, rentrant alors en concurrence avec les algues pour la consommation des nitrates, peut se montrer efficace à condition que la température de l'eau dépasse 15 °C. Si vous introduisez de nouvelles bactéries dans le bassin ou le filtre, débranchez la lampe et attendez 48 h pour l'allumer afin que les bactéries aient le temps de se fixer sur un support (sable, pouzzolane…).
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Entretenez votre lampe UV

Pour entretenir votre lampe UV :

  • Débranchez l'appareil et stockez-le à l'abri du gel pendant la saison froide car la gaine de quartz est gélive.
  • Remplacez la lampe environ une fois par an, après 8000 h d'utilisation, car son efficacité diminue dans le temps (même si la lueur bleutée persiste). Opérez si possible en début de saison lorsque vous remettez la pompe en route : démontez alors la lampe et profitez-en pour nettoyer la buse en quartz avec une petite brosse si le modèle ne le fait pas automatiquement.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour éclaircir l'eau verte du bassin

Imprimer
Brosse

Brosse

À partir de 3 €

Lampe UV

Lampe UV

À partir de 25 €

Ces pros peuvent vous aider